Les différentes sortes de protections hygiéniques 

Quand on a nos premières règles ou juste parce qu’on ne s’est jamais vraiment posé la question, on ne connaît pas toutes les alternatives (et il y en a de plus en plus) qui s’offrent à nous en matière de protection périodique.

Instinctivement (ou conseillée) vous avez sélectionné des serviettes hygiéniques jetables puis des tampons ! Mais ce n’est pas forcément ce qui vous correspond le mieux ni la meilleure façon de protéger nos dessous (et notre vagygy) ! 😉

Pour vous aider à choisir ou simplement vous informer, on vous a fait un petit récap’ de ce qui existe 😊

Les protections périodiques les plus connues et utilisées mais pas les meilleures

Le tampon, une protection périodique interne très utilisée

C’est certainement le type de protections périodiques le plus utilisé.
C’est un petit cylindre (de matière absorbante comprimée) jetable, que l’on insère dans le vagin avec ou sans applicateur. Qu’il soit bio (c’est mieux mais pas parfait) ou pas, il absorbe le flux menstruel. Il existe plusieurs tailles de tampons, adaptées en fonction de l’abondance du flux.

Cette protection est souvent considérée comme la plus pratique car elle est quasiment invisible (tmtc la petite ficelle qui dépasse sur la plage en maillot !). On vous conseille (si ce n’est pas déjà fait !) de regarder le documentaire « Tampon notre ennemi intime » qui parle du scandale des tampons et de leur composition douteuse.

Tampon

Les + : Bon, on l’admet, un tampon ça reste quand même pratique…Un slim, un short, un maillot de bain (à condition de bien caler la ficelle 😉) on ne le voit pas.

Les – : Et oui… le tampon reste notre ennemi… pour plusieurs raisons. Il absorbe le sang ET l’humidité ce qui peut provoquer des sécheresses vaginales (tu sais quand tu retires ton tampon et que ça râpe les parois…). Et, exception faite des tampons lavables (si si en bambou 🎍), leur composition est très souvent douteuse… Car oui, même si les produits bio ne contiennent pas de pesticides, ils contiennent souvent substances cancérogènes ou considérées comme des perturbateurs endocriniens.

Attention, il est possible d’oublier son tampon, ou pire d’en mettre plusieurs d’affilée et là, niveau hygiène, odeur et santé c’est la CATA !


A noter : il faut éviter les tampons parfumés et se changer toutes les 4 heures MAXIMUM (‼). Et si on vous dit ça, ce n’est pas pour vous embêter mais pour éviter au max le fameux syndrome du choc toxique (SCT) qui a valu à Lauren Wasser une amputation de ses deux jambes...

Où en trouver ? Un peu partout: supermarchés, magasins de proximité, pharmacies…

A quel prix ? de 3 à 10€ la boîte 

Les serviettes hygiéniques, la protection périodique externe très utilisée


Elles sont destinées à absorber les flux menstruels mais peuvent aussi servir suite à une intervention chirurgicale ou à la suite d’un accouchement (serviettes spéciales qui ressemblent plutôt à des couches pour bébé).

C’est peut-être ce que vous avez mis dès que vous avez eu vos règles. Chez MÏU c’est le cas ! Mais à l’époque les protections lavables étaient passées de mode.

Pourquoi les serviettes jetables? C’est ce qui peut/pouvait sembler le plus pratique puisqu’il suffit de la coller sur sa culotte et de la changer quand elle est pleine. Et puis, quand on a 11, 12 ou 13 ans, on n’est pas forcément très à l’aise avec son corps et on ne se voit pas mettre une protection interne (tampon, cup ou éponge menstruelle).

 serviettes hygiéniques Les + : Disponible partout (du supermarché à l’épicerie !) ! Et puis surtout on les connaît et on les utilise depuis longtemps !

Les – : C’est vrai qu’au niveau de l’écologie ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. En plus, niveau discrétion on repassera… Petite pensée pour toutes ces femmes qui n’ont pas voulu aller se baigner à la plage ou à la piscine parce qu’elles avaient leurs règles et qu’on allait voir les ailes sur la culotte… Bof bof 😆

Point plus négatif, les serviettes hygiéniques contiennent des capteurs de liquide très efficaces. Le problème, c’est qu’elles peuvent être asséchantes ou irritantes pour la vulve tout comme les produits chimiques et les parfums synthétiques.

A noter : il faut éviter les serviettes parfumées.

Où en trouver ? Comme les tampons, on les trouve un peu partout. Supermarchés, magasins de proximité, pharmacies…

A quel prix ? De 2 à 5€ le paquet de serviettes hygiéniques.

Les alternatives plus saines et plus écolos

La coupe menstruelle

C’est LA découverte pour Morgane (vous connaissez l’histoire) et de très nombreuses femmes.

coupe menstruelle souple et rigide

La cup c’est une alternative saine et écologique aux protections hygiéniques classiques. C’est une coupelle qui s’insère un peu plus bas qu’un tampon et qui vient recueillir le sang, sans l’absorber et ne provoque pas de sécheresse.

Avec une coupe menstruelle, vous serez protégée pendant 8h. Et un point qui nous tient toutes à cœur… un max d’économie (plus de shopping  😀 )
Bref vous l’aurez compris, la cup nous on est fan (il vaut mieux 😉) !

Les + : C’est écologique!! Ah oui c’est quand même un point important puisqu’en plus de protéger ton minou, la cup protège la planète 🌎🌍🌏 !
C’est économique : Comme elle est réutilisable à chaque cycle, le budget shopping est augmenté(et ça c’est plutôt coolos!!).

Et surtout la cup (si on fait attention aux lieux et matériaux de fabrication) est la protection la plus hygiénique. Elle n’assèche pas le vagin, ne contient pas de produit toxique et se change deux à trois fois par jour 3*8=24, pour les maths sup maths spé !

Les – : Le temps d’adaptation dépend de chaque femme, certaines auront besoin de 3 cycles pour bien la prendre en main d’autres trouveront le pliage parfait dès le premier cycle !
Il est important d’avoir une bonne relation avec son corps et ses règles puisqu’il faut rentrer ses doigts dans son vagin pour la récupérer et vider le sang qu’elle a recueilli.

Pour les femmes dont le flux est très abondant, il peut être un peu plus « galère » de changer sa cup dans un lieu public, n’hésitez pas à nous contacter, on a plein de p’tits trucs à vous donner 🙂

⚠ Le risque du SCT est toujours présent mais réduit.

Où en trouver ? Vous pouvez en trouver en pharmacie, dans les supermarchés, dans les magasins bio et sur internet. On connaît un suuuper site sur lequel vous pouvez en trouver des cool 🙂 

A quel prix ?  Son prix varie de 18 à 40 € et elle est généralement utilisable 5 ans (pas maaal hein ?!).

Les culottes menstruelles

Bikini taille haute vu de dosComme pour la cup, chez MÏU, quand on a découvert la culotte menstruelle, on a tout simplement été fan !

C’est une culotte qui, au niveau du minou dispose d’une partie absorbante et imperméable. Elle permet d’être protégée et de se sentir au sec toute la journée pendant les règles.

Les + : Elle est très facile à prendre en main! La seule chose à faire, c’est de l’enfiler le matin comme une culotte classique et de l’enlever le soir en rentrant.

Sur certaines culottes, comme les MÏU slip, il est possible d’ajouter des inserts pour culotte menstruelle. Fixés au niveau du minou, ils permettent d’adapter l’absorption au flux de chacune ou simplement de se changer dans la journée (sans avoir à changer de culotte) pour celles et ceux qui le souhaitent.

Elle peut être portée sans souci pendant 12h. Et, pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article « la culotte menstruelle, pour qui et quelle absorption?« 

Elle peut se garder sans souci 2 à 3 ans et est donc économique.

Les – : Certaines culottes contiennent des particules de métaux qui, au contact de la muqueuse, entrent dans le corps. Le souci, c’est que le corps ne sait pas les éliminer. Il faut faire attention à la composition des culottes (en coton bio chez MÏU 😊) et à leur lieu de fabrication (pas toujours mis en évidence). Une bonne technique pour trouver l’info est de consulter la FAQ.

Certaines culottes, mais heureusement pas toutes 😊, procurent une sensation de couche. L’idéal pour éviter l’inconfort que ça pourrait engendrer, est de choisir une culotte qui fasse moins de 2mm d’épaisseur (comme la MÏU slip). 

A noter : Toutes les culottes (et on en a testé beaucoup) qui sont vraiment imperméables, contiennent une couche en polyester ou en polyuréthane.

Où en trouver ? Principalement en pharmacie ou sur internet comme par exemple sur notre site

A quel prix ? Entre 15 et 50€ en fonction des modèles, de la composition et du lieu de fabrication

Le p’tit plus: Vous pouvez consulter nos conseils d’entretien pour prendre soin de vos culottes menstruelles et les garder plus longtemps.

Les serviettes périodiques et protèges slips lavables

Même principe que les serviettes jetables dont on a parlé un peu plus haut mais c’est la version lavable, et donc plus saine, plus économique et plus écolo 💃.

Elles se composent d’une face absorbante et d’une couche de tissu imperméable qui limite les fuites. Le système de rabats est muni de boutons pressions pour la fixer à ta petite culotte !

La partie absorbante en contact avec la vulve est généralement composée de fibres naturelles, parfois de coton bio. Cela permet de limiter les petites irritations, les démangeaisons, et parfois même les mycoses (merci les tampons !)

serviettes hygiéniques et protèges slips lavables

Les + : Déjà c’est écolo donc ça c’est cool. En plus, vous pouvez même customiser votre serviette ! (A ne pas faire : la photo de votre mec sur la serviette ^^). Et comme elles sont lavables, elles sont réutilisables un paquet de fois !

Les – : Bah faut les rincer à l’eau froide puis les laver… Là encore, on est toute à l’aise de manière différente avec ça…

Où les trouver ? Sur NOTRE SHOP dans la rubrique et un peu partout sur Internet. Attention toutefois au lieu et aux matériaux de fabrication.

Les éponges menstruelles

Méthode de nos ancêtres (très lointains !) Il s’agit d’une petite éponge de mer (oui oui vous visualisez bien le truc!) que l’on enfonce dans le vagin. Elle est réutilisable à chaque cycle et il est recommandé de la changer tous les 3 à 6 mois.

Tout comme avec la coupe menstruelle, il faut être à l’aise avec son corps et surtout ses règles.

On avoue que ça peut paraître bizarre comme protection périodique… De nombreuses utilisatrices sont conquises mais chez MÏU, on est pas fan car elles pourraient être responsables d’infections.

Et si vous êtes plutôt hématophobe (si vous craigniez le sang quoi  😉 ), l’éponge menstruelle, bah … ça ne passera pas !

éponge menstruelle

Les + : L’éponge menstruelle absorbe le sang naturellement. Elle n’assèche pas le vagin, est lavable et réutilisable ! Petit plus, certaines filles, dont une sage femme que l’on a rencontré, assure que l’on peut avoir des rapports sexuels avec ! En revanche, on vous prévient, il faudra aller la chercher après !

Les – : Ça peut paraître assez étranger d’utiliser une éponge pendant ses règles. L’éponge menstruelle se révèle assez peu pratique lors du retrait puisqu’il n’y a pas de tige ou ficelle pour la retirer. Les éponges pourraient contenir des traces de poussière, sable, bactéries et matériaux divers qui peuvent faire peur à votre minou.

Où en trouver ? Sur des sites spécialisés comme Cupcake Hygiène Femme ou Tout Allant Vert.

A quel prix ?  Entre 5€ et 10 €

Le flux instinctif libre

Ici, il s’agit de NE PAS utiliser de protections hygiéniques !

En fait, c’est une technique pour écouter son corps. C’est un peu comme une envie de faire pipi. Dès que vous sentez que vous avez besoin de vider, hop, un petit tour aux toilettes et c’est réglé (hahaha).

Elle consiste à contrôler l’écoulement du flux menstruel. Il faut apprendre à ressentir le sang couler dans son vagin et savoir quand il est temps d’aller l’évacuer.
Il est plus facile d’utiliser cette méthode si vous avez le périnée musclé et un flux plutôt léger.

 flux instinctif libre

Les + : Zéro protection donc une belle économie et un beau geste pour la planète. Un autre point positif, l’apprentissage et la maîtrise de son corps !

Les – : Bah c’est un peu compliqué quand on a un flux abondant. Et cela peut prendre un peu de temps avant de prendre le coup de main. Il n’est pas impossible de tâcher quelques vêtements sur le chemin de l’apprentissage de cette technique. D’où l’utilité, surtout à l’extérieur, des protèges slip lavables si votre flux est léger, ou de la culotte menstruelle si vous avez un flux plutôt moyen à abondant.

Maintenant, vous êtes bien informé(e) sur les différentes façons de se protéger lorsque l’on a ses règles !

Si vous avez testé des moyens peu courants comme l’éponge ou le flux instinctif libre, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience en commentaire.

Ecrivez nous et commentez afin de partager vos préférences ! Et comme toujours, si vous avez des questions, toute la Team est là pour y répondre  ❤

Envie de nous aider à changer le monde?
Rejoins nous sur les rÉsEaux
Quelle cup est faite pour
toi ?
Qui est MÏU ?
MÏU prend soin des Minous et de la 🌍, grâce à des alternatives aux protections périodiques classiques, comme des Coupes menstruelles, des culottes menstruelles et des serviettes lavables.
 
Que des produits sains et sans produits toxiques, réutilisables pendant plusieurs années. 
 
MÏU, plus qu’une marque, c’est un mouvement qui veut changer le monde 💪🏻 
- vos produits préf -

Nos coupes menstruelle

Nos culottes menstruelles

Nos Serviettes lavables

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 − 18 =