Règles abondantes: causes, conséquences et solutions

Chaque année, 5% des femmes entre 30 et 49 ans consultent un médecin pour des raisons de règles abondantes (ménorragie).

Règles qui n’en finissent plus, saignements importants, fuites malgré l’utilisation de protections périodiques ultra absorbantes, crainte d’être fatigué(e)… L’approche des menstruations peut devenir source de stress, même quand on utilise les produits MÏU 😱!
D’autant plus que les règles abondantes peuvent avoir des conséquences graves sur la qualité de vie de certain(e)s : absentéisme (scolaire ou professionnel), impacts sur la vie sexuelle (et donc sur le couple)…

Malheureusement, encore 40% des personnes touchées n’osent pas aborder le sujet. Elles en viennent à considérer qu’il n’y a rien à faire qu’à « subir » tous les mois. Mais, dans 70% des cas, on peut agir 😊! Et la solution dépend du facteur qui est en cause (d’où l’importance d’en parler 🙂).

Chez MÏU, vous le savez, on se bat contre les tabous et pour essayer de vous apporter un maximum de bien-être. C’est ça être un crew non 😉 ?
On a donc décidé d’écrire cet article sur la ménorragie et de vous proposer tous les produits nécessaires pour mieux vivre vos menstrues :
👉 coupes menstruelles,
👉 culottes menstruelles (avec inserts),
👉 serviettes hygiéniques lavables,
👉 tisane pour les douleurs menstruelles.

La ménorragie? Qu'est-ce que c'est?

Règles abondantes ? Périodes de menstruations qui n’en finissent plus? Ces deux facteurs, couplés ou non, peuvent caractériser la ménorragie.

Il en existe 3 sortes. Si vous avez :

  • un flux très abondant mais des règles de durée normale, c’est une hyperménorrhée
  • un flux d’abondance normale mais des règles trop longues, c’est une macroménorrhée
  • des règles très abondantes et trop longues, c’est une polyménorrhée

Ok mais comment évaluer ces facteurs?

👉🏼 L’abondance du flux

Il n’est pas toujours facile d’estimer la quantité de sang que l’on perd pendant ses menstruations 🤔… Du coup, on calcule ça en nombre de protections hygiéniques. Si vous utilisez au moins 7 protections hygiéniques (jetables ou lavables) dans la journée, vous souffrez probablement de ménorragie.

C’est donc aussi le cas si vous :

  • devez changer de protection toutes les heures voire plusieurs fois par heure
  • êtes contraint(e) de porter plusieurs protections en même temps comme par exemple, une coupe menstruelle et une culotte menstruelle

👉🏼 La durée de la période de menstruations

La durée normale des règles est de 3 à 7 jours. Si, les vôtres durent plutôt entre 8 et 10 jours, vous êtes probablement atteinte de ménorragie.

Quelles répercussions ?

Que les règles soient plus longues ou plus abondantes, on perd plus de sang. Et ça, ben ça peut avoir des conséquences… mais elles ne sont en général pas graves 😊

Si vous êtes fatigué(e), que vous avez le teint pâle, des maux de têtes, des étourdissements… il y a des chances pour que votre ménorragie soit à l’origine d‘anémie ferriprive (c’est à dire qu’elle entraîne une carence en fer).

En fait, le sang contient des globules rouges qui fixent le fer, le fer sert au transport de l’oxygène dans le corps et l’oxygène est nécessaire pour le bon fonctionnement de notre organisme.

Pour savoir si vous êtes anémié(e), consultez un médecin. Il vous prescrira une prise de sang et vous serez fixé(e). Et surtout, PAS DE PANIQUE! Avec des suppléments de fer, ça ira 😊.

Mais l’idéal, lorsque c’est possible, c’est de soigner votre ménorragie pour ne plus avoir ce souci et pour retrouver des règles « normales ».

Pourquoi j'ai des règles abondantes? Et qu'est-ce que je peux faire?

On ne va pas se perdre dans des explications scientifiques trop complexes 🙃. L’idée, ici ,n’est pas de faire un cours de médecine 😜. En gros, plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ménorragie et on abordera ici les plus courants.

  • Les maladies de l’endomètre

C’est le cas notamment de l’endométriose. Mais commençons par le début, c’est quoi l’endométriose 🤔?

Une maladie qui touche 1 femme sur 10 en âge de procréer.

Pendant votre cycle, l’endomètre (muqueuse qui recouvre l’utérus) s’épaissit pour s’apprêter à recevoir un bébé. S’il n’y a pas fécondation, vous avez vos menstrues et le surplus d’endomètre est expulsé. C’est ce qui se produit quasiment à chaque cycle au cours de la vie d’une femme.

Chez celles et ceux qui sont atteint(e)s d’endométriose, pendant la période ou l’endomètre s’épaissit, des cellules endométriales migrent en dehors de l’utérus et colonisent d’autres organes. Et ces organes, qui n’ont à la base aucun rapport avec le cycle menstruel, peuvent subir d’importantes lésions au moment des règles.

L’endométriose est caractérisée par de très violentes douleurs, et, si elle n’est pas correctement diagnostiquée, elle peut avoir des conséquences dramatiques… Une membre de notre communauté en témoigne dans son article avoir mal pendant ses règles… sans que personne ne nous écoute.

  • Des tumeurs bénignes

Ces tumeurs bénignes (sans conséquence grave) peuvent entrainer (ce n’est pas toujours le cas) des saignements importants et/ou des douleurs. Pour savoir si vous en avez, consultez un spécialiste du minou ! Il vous fera un examen gynécologique classique, et selon les cas, un frottis et un prélèvement vaginal. Le tout pouvant être complété par une échographie pelvienne.

Sachez que si vous avez des tumeurs bénignes et qu’elles vous causent du tort, il est souvent possible de les retirer.

Dans certains cas (fibromes notamment), la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens pourra aussi rendre vos règles moins abondantes.

  • Une fluctuation ou un déséquilibre hormonal

Les oestrogènes et la progestérone sont les deux principales hormones impliquées dans le cycle menstruel. Elles préparent la muqueuse utérine pour qu’un oeuf puisse s’y implanter. Quand il n’y a pas fécondation, donc dans la plupart des cas, les taux d’oestrogènes et de progestérone diminuent. C’est ce qui déclenche les règles et le début d’un nouveau cycle menstruel.

Un déséquilibre hormonal peut rendre votre cycle plus long, plus court, irrégulier et/ou être à l’origine de règles abondantes.

Si vous êtes dans ce cas, un traitement hormonal (pilule, stérilet ou autre), pourra sans doute résoudre votre problème ou au moins le rendre moins important. En effet, contrôler le taux d’hormones va agir sur la croissance de l’endomètre et donc sur son épaisseur. Car pendant les premiers jours de votre cycle, vous évacuez le surplus d’endomètre. Et donc, s’il est plus fin, vous saignerez moins 😉.

  • L’absence d’ovulation (anovulation) pendant le cycle

L’absence d’ovulation peut, entre autres, entrainer une absence de règles, des règles peu abondantes, ou des règles très abondantes. Dans ce dernier cas, on aura souvent constaté un retard de règles.

Qui est concerné? Potentiellement toutes les femmes.

Pour savoir si vous êtes concerné(e), la courbe de température (constante) peut être un bon indicateur. Si vous avez un doute ou que vous pensez être concerné(e), on vous conseille de consulter un médecin. En effet, parce que de nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une absence d’ovulation, un professionnel de santé sera le mieux à même de poser le bon diagnostic. De plus, il pourra vous rassurer, correctement vous orienter et vous proposer un traitement adapté.

Bon à savoir : l’alimentation, la perte de poids, le stress, la pratique intense d’une activité sportive peuvent être à l’origine d’une absence d’ovulation.

  • Une fausse couche

Lorsque l’on constate un retard de règles d’au moins deux semaines et que l’on est en âge de procréer, des saignements très abondants peuvent être liés à une fausse couche.

Il n’y a pas lieu ici de penser que l’on vient de perdre un bébé! Les fausses couches survenant à moins de 3 mois (33% des grossesses) sont liées à la non-viabilité de l’embryon !

  • La pose d’un stérilet au cuivre

Des règles très abondantes et longues peuvent être provoquées par la pose d’un dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre. Et ce, surtout pendant les 6 premiers mois.

Vous le savez, la pose d’un DIU au cuivre est une méthode contraceptive qui n’entraine pas la libération d’hormones dans le corps. Alors comment ça fonctionne ? Le stérilet au cuivre crée une inflammation de la muqueuse de l’utérus qui permet d’empêcher les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule, mais aussi l’implantation d’un embryon.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter notre article règles et stérilet, quelle protection périodique adaptée. On y fait notamment un récap sur la façon dont fonctionnent les stérilets.

Pour finir

Sachez que d’autres facteurs peuvent être à l’origine de règles abondantes. Le mieux, dans tous les cas, est de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé.

Et, pour info, des saignements peuvent aussi survenir en dehors des périodes de règles. Dans ce cas, on parlera de spotting s’il s’agit de légères pertes sanguinolentes ou de métrorragie si les saignements sont plus importants. Pour les gérer, des protèges-slips lavables et culottes menstruelles pourront être vos alliés 😊.

Vous avez des règles abondantes et voulez partager avec nous votre expérience, votre histoire? Laissez un commentaire ou contactez nous à [email protected] pour pouvoir rédiger votre propre article.

N’oubliez pas qu’on est aussi là pour répondre à toutes vos questions, et que, si vous avez envie de nous aider à compléter cet article, vos retours sont les bienvenus!

Des bisous de la Team MÏU 😘

règlesabondantes
Envie de nous aider à changer le monde?
Rejoins nous sur les rÉsEaux
Quelle cup est faite pour
toi ?
Qui est MÏU ?
MÏU prend soin des Minous et de la 🌍, grâce à des alternatives aux protections périodiques classiques, comme des Coupes menstruelles, des culottes menstruelles et des serviettes lavables.
 
Que des produits sains et sans produits toxiques, réutilisables pendant plusieurs années. 
 
MÏU, plus qu’une marque, c’est un mouvement qui veut changer le monde 💪🏻 
- vos produits préf -

Nos coupes menstruelle

Nos culottes menstruelles

Nos Serviettes lavables

Laisser un commentaire